Terroir
sable et argile, cailloutis. Superficie : 1Oha.

Cépages
Grenache, Syrah, Carignan, Cinsault.

Conservation
5 ans

Rouge 2O17
Couleur sombre, tendance encore violine à l’heure où nous dégustons ce jeune vin. Le nez est puissant, très nettement sous l’influence de son terroir, d’où les senteurs de garrigue qui s’échappent. On perçoit que la concentration sera une valeur remarquable de ce vin. Le nez annonce ‘la couleur’ et sa richesse est révélatrice de matière, de présence, de corps, le tout accompagné d’un fruit enjoleur.
L’ensemble est souple, frais malgré un titre alcoolique généreux. Les tannins sont concentrés et souples. Dégusté à l’aveugle, toutes les qualités de ce vin nous autorisent à le classer au moins dans les Côtes du Rhône Villages, voire plus et pourquoi pas comme un cru...? L’esprit de garrigue est toujours dominant alors que les épices poivrées développent une vraie complexité.
2O17 est une année à très faible rendement et cela explique la structure du vin ; nous ne devrions peut-être pas vous le dire mais il serait sage et surtout judicieux de conserver ce vin dans votre cave encore quelques années afin d’atteindre une maturité parfaite et tirer ainsi le meilleur de ce son potentiel hors norme. Néanmoins, un très bon vin du début à la fin de son existance, il faut simplement varier les mets qui l’accompagneront.

Accompagnement
Aujourd’hui, consommez le avec une belle viande rouge, rassie si possible, une terrine de sanglier, des magrets de canard et un peu plus tard sur du gibier, du taureau, des viandes marinées... le tout entre 16 et 18°C.